À propos du Sceau et du Réseau pour un Québec Famille

Le Sceau de reconnaissance conciliation famille-travail

Le programme de Sceau de reconnaissance en conciliation famille travail veut fournir un outil qui permet de reconnaitre les organisations qui s’inscrivent dans une nouvelle relation employeurs-employés. Il offre également de l’accompagnement aux employeurs qui souhaitent mettre en place les meilleures pratiques de conciliation famille-travail afin de retenir les employés et augmenter leur  bassin de candidats pour les postes à combler.

Pour obtenir le Sceau de reconnaissance, les entreprises doivent en faire la demande à partir de la page Adhésion.  Par la suite, elles  devront consulter leurs employés, puis développer ou renforcer leur offre de mesures de conciliation famille-travail en veillant à ce que celles-ci touchent quatre (4) domaines : l’aménagement du temps et du lieu de travail, les congés pour responsabilités familiales, le soutien aux employés et à leurs familles et l’adaptabilité de l’organisation. 

Celles qui se qualifient selon ces critères obtiendront l’autorisation d’utiliser le Sceau de reconnaissance pendant une période d’un an, qui sera renouvelable. Celles qui ne se qualifient pas ou qui ne savent tout simplement pas par où commencer pourront se prévaloir d’un programme de formation et d’accompagnement proposé par le RQPF.
 

Le Réseau pour un Québec Famille

Le Réseau pour un Québec Famille (RPQF) est un réseau de réseaux qui regroupent plus de 4 000 organisations qui interviennent auprès des familles. L’un des mandats du RPQF est de proposer des politiques publiques, des mesures ou des programmes susceptibles de mieux soutenir les familles dans leurs responsabilités familiales. La conciliation famille-travail est l’un de ses dossiers majeurs depuis 2015. Pour en savoir plus, consultez le www.quebecfamille.org 

Le RPQF a réalisé, en 2018, un vaste sondage auprès de 3 000 personnes afin de mieux comprendre la conciliation famille-travail (CFT) du point de vue des familles. Il se voulait un complément essentiel à un autre sondage réalisé en 2016 par le ministère de la Famille du Québec auprès de 8 000 entreprises. Ces deux études ainsi que les recommandations du premier Sommet de la Famille, qui s’est tenu en mai 2018, ont permis de mieux comprendre l’importance pour une organisation de proposer des mesures de CFT qui contribuent à l’amélioration de la qualité de vie des familles et ainsi faciliter, pour les organisations, la rétention et le recrutement du personnel. De plus, le Sommet de la famille a conclu que les problématiques liées à la gestion du temps, à la réponse aux imprévus et à une meilleure qualité de vie privée et professionnelle sont parmi les premières priorités des hommes et des femmes du Québec.