Un programme attendu par les employés

L'importance de l'équilibre

Un sondage Léger réalisé en janvier 2019 auprès de 1 026 Québécois(es) confirme hors de tout doute que la norme sociale concernant l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle a changé, particulièrement chez les personnes de 18 à 54 ans et pour celles qui ont des enfants.

Un facteur de rétention et d’attraction

Le sondage démontre en outre que le sceau de reconnaissance en conciliation famille-travail peut avoir un impact important sur le potentiel de rétention et d’attraction auprès des travailleurs et travailleuses, particulièrement auprès des parents, où il dépasse les 90 %. Parmi ces derniers, près des trois quarts (73 %) n’hésitent pas à qualifier un tel sceau « d’incontournable ».

Il confirme d’une manière éclatante que l’obtention de ce sceau représenterait un avantage concurrentiel certain pour les organisations qui l’auront obtenu.

Q - À quel point la conciliation famille-travail est-elle une préoccupation importante pour vous personnellement?

% Très + assez important Total 18-34 ans 35-54 ans 55 ans + Parents
Conciliation famille-travail est une préoccupation importante 67 % 88 % 77 % 45 % 93 %

 

Q - Si un organisme indépendant attribuait un sceau de reconnaissance attestant qu’une entreprise souscrit aux meilleures pratiques en matière de conciliation famille-travail, est-ce que cela vous inciterait…

% Beaucoup + assez Total 18-34 ans 35-54 ans 55 ans + Parents
… à postuler un emploi offert par cette entreprise si vous étiez en recherche d’emploi 75 % 84 % 79 % 65 % 91 %
… à demeurer le plus longtemps possible à l’emploi d’une entreprise qui le détiendrait 78 % 90 % 79 % 70 % 91 %

 

Q - Si un tel sceau de reconnaissance en conciliation famille-travail existait, deviendrait-il incontournable à vos yeux pour postuler ou non un emploi?

% Oui Total 18-34 ans 35-54 ans 55 ans + Parents
Le sceau de reconnaissance en
conciliation famille-travail est un incontournable
57 % 69 % 58 % 49 % 73 %

 

Méthodologie

Les résultats ont été obtenus à l’aide d’un sondage Web réalisé par Léger du 25 au 28 janvier 2019, auprès d’un échantillon représentatif de 1 026 Québécois(es), âgé(e)s de 18 ans ou plus et pouvant s’exprimer en français ou en anglais. À l’aide des données de Statistique Canada, les résultats ont été pondérés selon le sexe, l’âge, les régions, la langue parlée à la maison, la scolarité, et la présence d’enfants mineurs dans le ménage, afin de rendre l’échantillon représentatif de l’ensemble de la population à l’étude.